•  

     

    En cette période de l'Avent, les petits gâteaux de Noël apparaissent ici et là mais surtout en Alsace... 

    Les moules à Springerle, vous connaissez ?

    De très jolis moules pour embellir les gâteaux...

     

     

    Musée des Arts et Traditions populaires en Alsace

     

    En voici un, acheté il y a trois ans et qui sera utilisé sous peu...

    De jolis moules pour de jolis petits gâteaux

     

     Et voici mes toutes dernières acquisitions !

     

    De jolis moules pour de jolis petits gâteaux

     

    De jolis moules pour de jolis petits gâteaux

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Chandeleur

     Parmi ces dictons, je vous propose de choisir celui qui vous plait...

    Qui mange des crêpes quand la Chandeleur est arrivée, est sûr d'avoir argent pendant l'année.

    ***

    Rosée à la Chandeleur, hiver à sa dernière heure.

    ***

    A la Chandeleur, l'hiver s'en va ou prend vigueur

    ***

    Si la Chandeleur pleure, l'hiver ne demeure.

    ***

    Si le jour de la Chandeleur est clair et radieux, l'hiver aura un autre combat, si le jour de la Chandeleur apporte nuages et pluie, l'hiver ne se reproduira pas.

    ***

    A la fête de la Chandeleur, les jours croissent de plus d'une heure, Et le froid pique avec douleur.

     

    ***

     Pour moi, la Chandeleur, c'est la Fête des lumières qui célèbre le soleil croissant, portant vers le printemps.

    A défaut de soleil dans les maisons, allumez vos bougies et faites des crêpes !

     

    Chandeleur

    Chandeleur

    Chandeleur

     Je vous souhaite une très bonne journée !

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Qui aura la fève ?

     

       Si elle porte ce nom, c'est parce qu'on plaçait à l'origine une véritable fève, un haricot blanc ou un pois chiche dans le gâteau. Les premières fèves en porcelaine ne sont apparues qu'après le Second Empire, en 1875. Au départ, elles étaient fabriquées selon des modèles en nombre restreint, évoquant la chance (trèfle, fer à cheval), la richesse (voiture), l'amour (roi ou dame de cœur), le pouvoir (reine, couronne, château) ou la vertu (enfant Jésus).

       À partir des années 1960, les formes, les motifs, les couleurs et les matières se sont multipliés à tel point que tout est possible ! L'imagination est laissée libre et des collectionneurs rassemblent désormais des milliers de figurines différentes.

       Enfin, la fève n'était pas autrefois cachée dans la galette mais dans un sac où l'on mélangeait par exemple un haricot noir ou rouge au milieu de haricots blancs, autant au total que de personnes présentes. C'était, comme aujourd'hui, un enfant qui " tirait les rois " : il plongeait la main dans le sac et sortait un par un les haricots du sac en nommant les convives. Lorsqu'il sortait la fève noire ou rouge, on s'écriait " Vive le roi ! " et on fêtait tout le jour celui que le sort avait désigné. Le gâteau n'était partagé qu'ensuite.

    ***

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique