• "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

    A la Forteresse royale de Chinon...

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

       Cette année, à l'occasion du "Noël au pays des châteaux"", la Forteresse propose de découvrir la grande histoire du sapin de Noël, depuis son origine au Moyen Âge, dans sa forme traditionnelle, jusqu’à nos jours avec une interprétation contemporaine. Une belle exposition dans un cadre superbe !

     

     

     

    Noël, symbole de puissance pour les empereurs et les rois

     "C'est à l'époque de Jules César que les romains commencèrent à célébrer le soleil invaincu le 25 décembre, jour du solstice d'hiver. Par la suite, les chrétiens, qui ne connaissent pas la date de naissance du Christ, font coïncider cet anniversaire avec la renaissance du soleil. C'est ainsi que le jour de Noël est officiellement fixé au 25 décembre par les chrétiens au 4e siècle après J-C (Noël signifiant le jour de la Nativité en latin).

     Au cours du Moyen Age, Noël devient un symbole royal fort associant religion et pouvoir. Certains rois se font baptiser le jour de Noël (c'est le cas de Clovis en 499); d'autres choisissent cette date pour la cérémonie de leur sacre:

    En l'an 800, Charlemagne est couronné par le pape, le jour de Noël.

    En 1066, Guillaume le Conquérant est couronné roi d'Angleterre à Westminster, le jour de Noël."

     

    Noël aux châteaux

     

     

    Le sapin des Mystères au Moyen Age

      Avec son feuillage persistant tout l'hiver, le sapin, qui incarne la promesse d'une régénération perpétuelle, va être logiquement associé à Noël au Moyen Age. C'est aussi le seul arbre encore "vert" que l'on peut aller couper en forêt, à cette époque de l'année.

      A partir des 12e/13e siècles, la célébration religieuse de Noël s'appuie sur les Mystères des pièces de théâtre jouées dans les églises et sur les parvis, au moment de l'Avent. Les premiers sapins de Noël apparaissent dans les décors de ces Mystères, garnis de pommes rouges (le fruit défendu, symbole du péché d'Adam et Eve) et d'oublies (des hosties non consacrées qui représentent le sacrifice de Jésus).

      

     

     

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

     

     

    Un arbre qui prend ses racines à l'Est  

     "A la fin du 15e siècle, les Alsaciens commencent à installer des sains dans leurs maisons, le 24 décembre, jours de la fête d'Adam et Eve. Rapidement, la décoration du sapin va se diversifier et, à côté des pommes rouges, apparaissent des roses en papier qui symbolisent le Rameau fleuri de Jessé, évoqué dans la Bible. En 1560, en pleine Réforme, les protestants s'approprient et développent la tradition du sapin de Noël pour se différencier des catholiques qui symbolisent la Nativité par une crèche. La décoration devient plus importante et plus variée. On accroche notamment une étoile au sommet de l'arbre pour rappeler celle qui guida les  Rois Mages.

     A cette époque, les sapins sont pendus aux poutres du plafond, pour que les décorations comestibles soient préservées des rongeurs."

     

     

     

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

     

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

     

     

    L'arbre scintillant de l'aristocratie au siècle des Lumières  

     "Les premiers sapins illuminés font leur apparition au siècle des Lumières (18e), dans les milieux aristocratiques d'Europe de l'Est. Petites chandelles souples, coques de noix dorées ou lames de métal réfléchissantes, permettent de les faire scintiller de mille feux !

      L'arbre de Noël est finalement introduit au château de Versailles en 1738 par la reine Marie Leszcynska, femme de Louis XV et fille du roi de Pologne. Mais, la tradition ne prend pas en France! Le sapin de Noël y revient en force seulement un siècle plus tard, lorsque l'épouse du duc d'Orléans, Hélène de Mecklembourg, l'introduit aux Tuileries en 1837 et popularise cette coutume germanique dans la bourgeoisie française."

     

     

     

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

     

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

     

    La diffusion du sapin de Noël en France au 19è siècle

     

     "En Angleterre, le prince Albert (mari d'origine allemande de la reine Victoria) fait dresser un grand arbre de Noël illuminé au château de Windsor, en 1841. depuis les grandes cours européennes, la mode du sapin de Noël se répand enfin dans la bourgeoisie et se propage ensuite aux classes populaires.

      En France, ce sont les émigrés d'Alsace-Lorraine qui contribuent à la diffusion du sapin de Noël, après la guerre franco-prussienne de 1870. A la fin du 19e siècle, tout le pays l'a adopté! Il faut cependant attendre le 20e siècle pour que les pays catholiques du sud (Italie, Espagne) relaient à leur tour, cette tradition."

     

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

     

     

     

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

     

     

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

    "Sapins d'hiver, sapins divers" à Chinon

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    miguy
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 11:18

    Merci Margot pour cette instructive et bien plaisante promenade dans l'histoire du sapin de Noël !

    2
    ch
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 17:26

    Vraiment très intéressant ! Merci...je ne connaissais pas tout ce long historique !!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :