•  

    Mer de nuages au-dessus de la vallée de Munster

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Reconstitutions d'intérieurs du début du XXème, arrivée de l'eau dans les foyers...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...        Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...        Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

     

    Eco-musée d'Alsace / Dans les maisons...

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Je vous invite, à présent, à pénétrer dans quelques ateliers, à la découverte de vieux métiers...

     

    Le coiffeur

     Eco- musée / Dans les maisons...

     

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

     

    Le sabotier

    Eco- musée / Dans les maisons...      Eco- musée / Dans les maisons...

     

    Le cordonnier

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

     

    Le poêlier

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

    Eco- musée / Quelques métiers...

     

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

     

    Le potier

     Eco- musée / Dans les maisons...

     

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

    Eco- musée / Dans les maisons...     Eco- musée / Dans les maisons...

     

     

    Le charron

    Eco- musée / Quelques métiers...

     

    Le charpentier

    Eco- musée / Dans les maisons...

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

                             Le tailleur de pierre                                       Le serrurier

    Eco- musée / Dans les maisons...                                  Eco- musée / Dans les maisons...

     

     

     

    La pose du torchis

     

    Eco- musée / Dans les maisons...

     

     

     

    Eco- musée / Quelques métiers...

     

     

    Eco- musée / Quelques métiers...

     

    Eco- musée / Quelques métiers...

     

    ***

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Eco-musée d'Alsace / Dans le village...

    Lire la suite...

    Pin It

    1 commentaire
  •  

     

    De jour comme de nuit, on y flâne, on s'arrête, on admire...

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

    Dans les rues de Colmar

    Dans les rues de Colmar   Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

    Dans les rues de Colmar

     

    Ancien grenier à grains médiéval 

      Ce bâtiment, également appelé Weinhof, appartenait aux sœurs du couvent d'Unterlinden. Il couvrait 1 000 m² environ à sa construction et permettait de couvrir les besoins des habitants en céréales. Il devint la propriété de la ville en 1602 et sert alors d'entrepôt à des lances à incendie.

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

    Chez Hansi, 23 rue des Marchands

    Dans les rues de Colmar

    Dans les rues de Colmar

    Dans les rues de Colmar

     

     

    La maison des Têtes, 11 rue des Têtes

      Construite en 1609, elle est sans doute la plus célèbre et la plus remarquable de Colmar.
    Depuis la fin du XIXe siècle, la maison des Têtes est propriété de la Bourse aux Vins. Le foisonnement du décor de la façade est une oeuvre de sculpteur plutôt que d’architecte de la Renaissance.

      Les montants et les meneaux des fenêtres ainsi que les panneaux de l’oriel central sont décorés de 106 têtes grimaçantes, en grande partie restaurées, qui ont donné son nom à la maison dès le XVIIIe siècle, et en 1888, à l’ensemble de la rue.

      Le pignon à volutes et ailerons a été couronné, en 1902, par une statue d’un tonnelier, œuvre d’Auguste Bartholdi. La maison est classée parmi les Monuments historiques depuis 1898.

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar              Dans les rues de Colmar

     

     

    Dans les rues de Colmar               Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

    Dans les rues de Colmar

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

    La maison Pfister, 11 rue des Marchands

      Joyau du patrimoine colmarien, elle doit son nom à la famille qui en était propriétaire de 1842 à 1892. Elle a été édifiée en 1537 pour un marchand originaire de Besançon. L’édifice à deux étages en grès de Rouffach, orné d’un oriel d’angle, d’une balustrade en bois et d’une tour octogonale, présente une architecture alliant des éléments médiévaux
    et de la Renaissance.

      Le décor peint, œuvre probable de Christian Vacksterffer, mêle des empereurs germaniques du XVIe siècle,
    les Pères de l’Eglise, des scènes bibliques et des figures allégoriques. A l’instar de la maison Kammerzell de Strasbourg, la maison Pfister, restaurée en 1971, traduit l’humanisme de la bourgeoisie marchande de Colmar au XVIe siècle.
    La maison est classée parmi les Monuments historiques depuis 1927.

     

    Dans les rues de Colmar                     Dans les rues de Colmar

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

    Le Corps de garde, 17 place de la Cathédrale

      Ancienne chapelle Saint-Jacques mentionnée dès 1286, elle se situait jadis dans le cimetière aménagé au sud de la collégiale. L’édifice fut entièrement transformé en 1575 en bâtiment civil. Au-dessus de l’ossuaire voûté, on installa le Corps de Garde au rez-de-chaussée et des salles à l’étage. La loggia exécutée de 1577 à 1582, chef d’œuvre de l’architecture. Le Corps de Garde est classé parmi les Monuments historiques depuis 1958.

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

     


    La collégiale Saint-Martin, place de la Cathédrale

      Quand on la voit de l’extérieur, sa sobriété peut surprendre. L’église Saint-Martin n’affiche pas l’apparat de certaines cathédrales ou collégiales voisines. A l’intérieur, pourtant, la magie opère. Peu d’églises offrent une telle harmonie interne. 130 ans ont été nécessaires à sa construction, de 1235 à 1365.

     

    Dans les rues de Colmar

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Dans les rues de Colmar

     

    Le Koïfhus

      Construit en 1480, le Koïfhus était le centre économique du vieux Colmar, lieu de transit et de dépôt de toutes les marchandises importées. Les dernières interventions réalisées de 1999 à 2002 ont permis, entre autres, la remise en place de la balustrade en grès déposée depuis 1976. L’édifice est classé parmi les Monuments historiques depuis 1974.

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

     

    Dans les rues de Colmar

     

     

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Le Koïfhus

     

      Le Koïfhus est le plus ancien bâtiment public local. Il eut dès sa création une double fonction. Le rez-de-chaussée servait d’entrepôts et de lieu de taxation des marchandises importées et exportées. L’étage, quant à lui, abritait les réunions des députés de la Décapole, fédération des dix villes impériales alsaciennes, qui avait été créée en 1534. Le Magistrat s’y réunissait également. La Révolution abolit les privilèges commerciaux et le bâtiment fut consacré à d’autres usages.

     

    Marché de Noël au Koïfhus

     

    Marché de Noël au Koïfhus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Marché de Noël au Koïfhus

     

     

     

     

     

     

    Marché de Noël au Koïfhus

     

     

    Marché de Noël au Koïfhus

     

    Marché de Noël au Koïfhus

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     En Alsace, les lieux de perdition de manquent pas...

    Résistera ou résistera pas ?

     

    Dans les deux cas, les winstubs, les vitrines joliment décorées, les

    étals de marchés nous offrent toutes les spécialités régionales et elles ne manquent pas...

     

     

    Gourmandises ici et là

     

     Mannele

    Gourmandises ici et là

     

    Gourmandises ici et là

     

     

    Gourmandises ici et là

     

     

    Bredalas 

    Gourmandises ici et là

     

     

    Gourmandises ici et là

     

    Choucroute 

    Gourmandises ici et là

     

    Gourmandises ici et là

    Gourmandises ici et là

     

     

     

    Gourmandises ici et là

     

     

    Gourmandises ici et là   Gourmandises ici et là

     

     

    Gourmandises ici et là

     

    Vin blanc chaud

    Gourmandises ici et là

     

     

    Marché couvert

    Gourmandises ici et là

     

    Gourmandises ici et là

     

    Bretzel

    Gourmandises ici et là

     

    Gourmandises ici et là   Gourmandises ici et là

     

     

    Gourmandises ici et là

     

     Kouglof

    Gourmandises ici et là

     

     

    Flammekueche

    Gourmandises ici et là

     

     

    Baeckeoffe

    Gourmandises ici et là

     

    Pain d'épice 

    Gourmandises ici et là   Gourmandises ici et là

     

    Gourmandises ici et là

     

     

     

    Gourmandises ici et là

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     

      L'oeuvre de Jean-Jacques Waltz dit 'Hansi' (1873 - 1951), célèbre imagier populaire et caricaturiste alsacien, considéré pour ses talents artistiques et quelquefois controversé pour ses prises de position, représente, au travers de dessins de style naïf, une Alsace d'antan idéalisée et heureuse.

      Aujourd'hui, cette imagerie fait partie intégrante du patrimoine régional alsacien. Plus de 150 pièces de son oeuvre sont présentées dans un ensemble de six salles de la maison dite 'Au nid de cigognes' (eaux-fortes, lithographies, aquarelles, cartes postales). 

      

    Voici donc quelques photos prises au musée qui lui est dédié, à Riquewihr...

     

    Hansi

     

    Hansi            Hansi

     

    Hansi

     

     

    Hansi

     

    Hansi

     

    Hansi

     

    Hansi

     

    Hansi

     

     

    Hansi

     

    Hansi

     

    Hansi

     

    Hansi

     

    Hansi

     

    Hansi

     

    Hansi

     

    Hansi

     

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique